Accueil»  » Renforcement des Capacités

Renforcement des Capacités

Formation des leaders paysans sur les Accords Commerciaux internationaux

Introduction Le développement rural et en particulier le développement agricole sont inconcevables sans une réelle participation des organisations paysannes et de producteurs aux espaces de dialogue et aux instances de décision qui concernent l’exercice de leur métier.

Malheureusement, le niveau d’information et de formation ainsi que les capacités de négociation des producteurs sont non seulement faibles, ils sont très variables d’un pays à l’autre. Dans l’ensemble, la compréhension par les producteurs des enjeux nationaux, régionaux et internationaux relatifs au secteur de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche est très perfectibles. Ce déficit d’informations et de capacité de négociation constitue un défi majeur pour la survie des exploitations agricoles familiales et justifie la création du Réseau des Organisations Paysannes et des Producteurs Agricoles de l’Afrique de l’Ouest (ROPPA).

Conscients de ses faiblesses, le ROPPA a décidé de développer un programme de renforcement des capacités des organisations paysannes dans le but d’aider chaque plate-forme nationale à disposer d’une masse critique de leaders paysans afin de contribuer à améliorer la prise en compte des préoccupations et des intérêts des petits producteurs dans les dialogues entre acteurs nationaux que dans les négociations régionales et internationales.

Il s’agit d’une série d’ateliers de formation dans les pays de la CEDEAO. Les premiers bénéficiaires sont les OP du Mali et du Burkina. Au cours du dernier trimestre 2005, il est prévu que la formation se déroule dans 4 autres pays.

2. OBJECTIFS DE LA FORMATION 2.1 Objectif global Faire prendre en compte les intérêts des producteurs agricoles et ruraux dans les négociations internationales (OMC, APE) sur le secteur agricole.

2.2 Objectifs spécifiques Créer, au sein de l’espace ROPPA, des Organisations Paysannes du pays ciblé, une masse critique de leaders paysans avertis des enjeux des négociations internationales (OMC, APE)

Mener des actions de sensibilisation de l’opinion publique ouest africaine et de plaidoyer auprès de divers groupes d’acteurs (gouvernement, parlement, société civile, secteur privé ...etc.).

3. RESULTATS ATTENDUS R1 Le CNOP de chaque pays dispose d’une masse critique de 30 leaders paysans et leurs collaborateurs bien informés et sensibilisés capables de porter la position du ROPPA sur les enjeux des négociations internationales et des politiques économiques régionales R.2 Les leaders paysans de chaque pays sensibilisent et mobilisent les gouvernements, les parlementaires, le secteur privé, la société civile et plus généralement les opinions publiques de l’Afrique de l’ouest autour des enjeux des accords de l’OMC et des APE pour les exploitations familiales 4. ACTIVITES Pour atteindre ces résultats, les activités suivantes sont à réaliser A1. Elaboration d’un document de synthèse sur les positions et propositions du ROPPA sur les politiques économiques régionales (TEC, ECOWAP, PAU) et sur les négociations internationales (OMC, APE). Ce document pourrait servir de document de base pour l’ensemble de la campagne de lobbying et de plaidoyer que le ROPPA et les OPPA vont mener tout au long de l’année 2005. Ce serait un document qui traduirait la position officielle du ROPPA en insistant sur les enjeux africains (clause de sauvegarde, compensation équivalente ; retracer l’importance de l’agriculture, boîte de développement, produits spécifiques, produits de base, tricheries des pays du Nord, accord tout sauf les armes, application du traitement spécial différencié ). Il pourrait se présenter sous forme de fiches synoptiques facile à lire pour les différentes thématiques à aborder :

• Accords sur le volet agricole de l’OMC (accord général et accord sur le coton) : présentation ; enjeux pour l’exploitation familiale agricole et les filières ; Que défendre et comment ?

• Politiques économiques et fiscales régionales : Présentation ; Enjeux et Conséquences pour l’exploitation familiale agricole et les filières ; Que défendre et comment ?

• Politiques agricoles régionales (PAU, ECOWAP, NEPAD) : caractéristiques générales, leurs forces et faiblesses, et orientations pour des plaidoiries

• Politiques nationales économiques et sociales : libéralisation, privatisation, DSRP enjeux pour les exploitations familiales et orientations pour des plaidoiries

• Principes et paradigmes de développement défendus par le ROPPA : Souveraineté alimentaire, Exploitation familiale, Commerce équitable et solidaire ....

• Etc.